COMMENT ORGANISER UN PETIT ESPACE EN ATELIER

Bonjour tout le monde, je reviens ici pour vous parler de l’organisation de mon petit espace de travail. Quand on manque de place, cela peut vraiment être un casse-tête et surtout démotivant de commencer une création. Je vous partage mes quelques astuces qui me permettent d’y voir plus clair !

DSC_0086.JPG

Trouver SON coin
Avant, je déballais mes affaires dans le salon mais ça devenait vite le bazar. Entre les pelotes, les métiers à tisser, les chutes de laine partout, c’était invivable… L’inconvénient était que je ne pouvais rien laisser sur place. Je devais tout ranger dans les placards pour pouvoir utiliser la table du salon pour sa première utilité c’est-à-dire, les repas ! Ou même lors de visites à l’improviste, aïe la cata ! C’était un vrai frein à la création et décourageant pour la suite.
Ne pouvant pas pousser les murs (ça réglerait tout quand même !), j’ai décidé de m’octroyer un petit espace rien qu’à la confection de mes travaux et fait appel en moi à une chose que j’adore l’OR-GA-NI-SA-TION !
Une fois l’emplacement choisi, c’était parti. Le travail pouvait commencer.

DSC_0098

Réfléchir
Avant de me lancer, j’ai réfléchi à quelle organisation était la plus efficace et fonctionnelle mais surtout la mieux adaptée à mon activité. Je devais avoir l’essentiel sous les yeux et à disposition rapidement, sans devoir fouiller partout après. Mais aussi sans investir beaucoup d’argent. J’ai fait des croquis, réfléchi à plusieurs alternatives. Et puis la meilleure solution pour moi a été d’optimiser l’espace sur le mur et de garder un plan de travail le moins encombré.

DSC_0077.JPG

Optimiser l’espace mural
Comment optimiser mon mur sans devoir percer ? J’ai opté pour des grilles en métal, facile et rapide à installer, économique et fonctionnelle contrairement à une étagère murale. Une fois fixées au mur avec deux clous chacune, vous avez un espace libre, à vous de l’organiser comme il vous plaît. J’ai parsemé quelques crochets et paniers en métal maintenus avec du fil de fer. Je peux y déposer tous les outils qui me servent le plus souvent. Tout est à disposition et à hauteur d’yeux. J’ai également rajouté par la suite une petite étagère facile à installer pour y disposer une lampe car ce coin n’est pas très bien éclairé une fois la lumière naturelle disparue. Quelques crochets adhésifs sur le reste du mur pour l’agrémenter de créations.DSC_0099

Les rangements
La partie murale réglée, maintenant place au rangement sur et sous le plan de travail.
Sur le bureau, j’ai gardé mon petit rangement en osier, j’y stock mes pelotes de tissu. A côté, une box en bois où je dépose mes pelotes en cours d’utilisation. Un panier où je range mes accessoires que j’aie compartimenté à l’aide de boîtes à thé et un petit pot en verre où je mets mes aiguilles à tisser.
J’ai acheté un caisson supplémentaire à trois tiroirs (j’en avais déjà un) à glisser sous le bureau. Les deux caissons offrent un support supplémentaire pour accueillir mon paquet de feuilles de soie. Pour ce qui est de l’organisation des tiroirs, je suis une adepte de la récup’. J’utilise bocaux et boîtes pour ranger mes affaires, grâce à leur transparence je retrouve facilement ce que je cherche.
Sur les côtés, un ancien meuble TV qui me servait autrefois de range-chausures, j’ai juste fixé les roues sur l’autre côté, je peux y entreposer mes métiers à tisser. De l’autre côté, un coffre à quatre compartiments fait sur mesure par mon papa (merciiiii :)) pour les supports. Et le tour est joué !

DSC_0088                                    DSC_0087

Je suis très satisfaite de mon coin aménagé en attendant d’avoir une pièce entière dédiée à mes travaux, ce qui serait l’idéal. Le seul inconvénient, mon stock de laines est à l’étage du bas. Je n’ai pas encore un stock digne d’une usine à production (quoi que..) mais je n’ai vraiment pas la place de le monter et me suis résignée à le laisser dans l’un des placards intégrés du salon. Je garde exclusivement les pelotes avec lesquelles je suis en train de travailler ou ai l’intention d’utiliser prochainement près de mon bureau.DSC_0093.JPG

À bientôt,

Margaux, Sweet Raccoon.